Pourquoi j’aurais rêvé d’avoir SONEKA en 2008

Victor Beth
26/5/2020

Victor BETH raconte comment est née SONEKA, la solution intégrée pour l’asset management immobiliers, et comment elle peut aider les asset managers dans cette période compliquée. (La version traduite en anglais de cet article a été publiée pour la première fois sur la chaîne Medium de SONEKA.)

J’ai travaillé chez GE Real Estate Europe de 2004 à 2016. J’y ai occupé différents postes de direction : au siège européen puis dans la filiale française pour laquelle j’ai managé l’équipe de Property Management puis d’Asset Management.

J’ai notamment occupé le poste de Portfolio Manager de GE Real Estate Europe de 2006 à 2011. A l’époque, nous gérions 20 milliards d’euros : 80% d’actifs détenus en propre, et 20% de prêts immobiliers.

Jusqu’à 2007, GE était très focalisé sur la croissance, réalisant plusieurs milliards d’Euros d’acquisition par an, à la fois dans les pays historiques en Europe mais aussi dans de nouvelles géographies.

Dès l’été 2007 et plus encore en 2008, la priorité a complètement basculé : les acquisitions se sont stoppées net. La gestion du patrimoine existant est devenue le cœur du business. Les valeurs à travers l’Europe ont dégringolé, notamment en Espagne, Italie et en Angleterre avec des baisses allant jusqu’à 50% par rapport au prix d’acquisition des portefeuilles.

A côté de la gestion opérationnelle visant à optimiser chaque immeuble et situation, un très fort accent a été mis sur une compréhension en détail du portefeuille.

Il ne se passait pas un jour sans qu’on nous demande une nouvelle analyse sur des sujets très variés. Cela pouvait être des demandes du siège américain, du régulateur américain ou des demandes de chaque filiale pour des prises de décisions sur les portefeuilles. De très nombreux stress tests étaient réalisés dans des contextes de chutes des VLM.

A l’époque, GE Real Estate était considérée comme très bien équipé avec ses 3 logiciels d’Asset Management :

  • Un outil maison structurant toutes les données sur les immeubles et les prêts ;
  • Un outil standard de valorisation ;
  • Un outil de data visualisation permettant de faire des reportings sur toutes ces données.

Malgré ces outils, nous ne pouvions pas faire ce que l’on attendait de nous de façon fluide : comprendre pour bien décider.

Les différentes analyses se révélaient très chronophages pour les raisons suivantes :

  • L’ergonomie de l’outil de valorisation rendait très compliquée son utilisation par des Asset Managers. Cela générait des cycles de mises à jour longs et peu agiles. Les analystes se transformaient en opérateurs de saisie.
  • L’absence de passerelles entre les outils imposait des ressaisies multiples. Notre outil de valorisation marchait en stand-alone alors qu’il était la source de toutes les analyses financières avancées.
  • L’outil de reporting, peu flexible, permettait seulement de faire des graphiques d’exposition simples alors que les demandes étaient beaucoup plus élaborées.
  • La nécessité d’utiliser des requêtes directement dans la base de données pour répondre à certaines demandes.
  • Les processus de stress tests, très lourds exigeaient de savoir manipuler des fonctionnalités expertes de l’outil de valorisation. Une seule personne avait ces compétences en Europe.

Malgré une équipe riche d’analystes très talentueux au siège et dans chaque filiale européenne, un temps très important était perdu et nous ne pouvions pas aller aussi loin que nous l’aurions souhaité du fait des limites des systèmes.

C’est en s’appuyant sur cette expérience très intense que nous avons conçu SONEKA début 2017. SONEKA est depuis devenue la première solution intégrée d’Asset Management.

La situation actuelle montre que nous avons réussi à créer l’outil que chaque asset manager rêve d’utiliser au quotidien :

  • Une solution intégrée permettant de tout faire depuis le même système et surtout avec la même donnée source: prévisionnel cash-flows, comparaison de scenarii, pilotage opérationnel des ventes / de la commercialisation, suivi de décisions, etc.
  • Un outil de valorisation pensé par et pour des asset managers, et pouvant donc être utilisé par tous ceux qui connaissent l’immobilier sans être des pros des systèmes.
  • Un outil de reporting intégré permettant de sortir des rapports standard et sur-mesure instantanément.
  • Une intégration très poussée avec les 2 outils préférés des Asset Managers : Excel et PowerPoint, afin de gagner du temps et de la fiabilité.
  • Des modules variés et complets englobant toutes les facettes du métier d’Asset Manager.
  • Des possibilités très fines de paramétrage : chaque client a l’impression d’utiliser son propre SONEKA.
  • Une solution pour réaliser un stress test sur tout un portefeuille en quelques clics.

3 ans après le lancement de SONEKA, je suis fier en voyant que nous avons réussi notre mission tout en apportant de très nombreuses fonctionnalités additionnelles.

Plus de 200 professionnels utilisent quotidiennement SONEKA pour faire leurs business plans, modéliser plusieurs scenarii et comparer leurs retours, piloter leur activité, suivre une cession…

Nous travaillons tous les jours avec nos clients pour répondre à leurs besoins tout en assurant une grande cohérence et simplicité d’utilisation.

Les mois qui viennent seront évidemment différents de 2008 : ils s’annoncent néanmoins agités au niveau immobilier.

SONEKA accompagne ses clients à travers cette période pour mieux appréhender leurs portefeuilles, pour anticiper les impacts et aider à prendre les meilleures décisions.

Rétrospectivement, je me dis que si nous avions déjà eu SONEKA en 2008, nous aurions traversé la crise de façon beaucoup plus efficace et sereine.
Demandez une démo de SONEKA