La solution d’Asset Management immobilier qui répond aux besoins de chaque type de financement particulier

Cheng Peng
16
December
2021

Ladislas De Laubespin, Fund Manager chez Roche Dubar, nous explique comment SONEKA a apporté une valeur ajoutée à ses missions, notamment avec le module de financement de SONEKA.

Pouvez-vous présenter Roche Dubar et expliquer ce que vous faîtes ?

Roche Dubar est une société de conseil en investissement et gestion pour l’immobilier. Elle a commencé dans les années 90 avec une forte spécialisation, à l’origine, sur l’immobilier commercial et qui maintenant s’est étendu à l’immobilier d’entreprise.

La stratégie, c’est d’investir en région avec des foncières qui sont créés régulièrement, avec typiquement un “Esprit Club”, donc une quarantaine d’investisseurs.

Aujourd’hui, nous avons une forte croissance avec de plus en plus de foncières créées.

Quel était votre besoin ?

Le besoin initial pour SONEKA, c’était d’abord de faire dialoguer nos différents métiers. Il y a d’abord la partie acquisition. Puis la gestion des immeubles. Il y a ensuite la relation avec les investisseurs et le reporting. Et enfin, le suivi financier des actifs.

Notre besoin avec SONEKA c’était vraiment d’avoir une seule source de données, de faire travailler ces métiers ensemble sur une seule plateforme, et d’arriver à une réelle simplification.

Que diriez-vous de la valeur ajoutée de SONEKA pour vos missions ?

SONEKA répond à nos besoins. On a le logiciel qui nous va. En fait, on réalise une vraie plus-value sur deux points :

  • La fiabilisation des données, parce que toute la monde travaille sur le même système, à savoir SONEKA.
  • La personnalisation, notamment avec les reportings qu’on peut générer. Et plus que la personnalisation, c’est en fait l’évolution, parce qu’on peut faire évoluer l’outil, en fonction de ce qu’on veut obtenir et des demandes de nos clients.

En particulier, pouvez-vous nous en dire plus sur la fonctionnalité de suivi des financements de SONEKA ?

Pour faire dialoguer tous nos services, il faut aussi rajouter une partie sur le financement, parce qu’on ne peut pas faire un reporting aux investisseurs sans rendre compte du financement. On ne peut pas non plus gérer des SCI sans suivre leur financement qui va venir impacter notre rendement final. Les rendements bruts, c’est bien, mais l’important est le cash que vont toucher les investisseurs. C’est pour ça qu’on a besoin d’un module de financement.

L’outil de financement de SONEKA est vraiment utile. Il y a tellement de choses qui peuvent être variables, et qu’on a besoin de retrouver sur SONEKA. Ce module de financement aujourd’hui nous permet d’arriver à des cash-flows très proches à la réalité.

D’abord parce qu’il intègre toutes les options dont on a besoin pour chaque type de financement particulier: des prêts, des instruments de couverture, les caps, les swaps.

Ensuite et surtout parce qu’il offre une vraie personnalisation, une adaptation aux différents types de contrat qu’on trouve.

Ce que fait donc SONEKA sur le financement est vraiment fin, et cela nous permet d’arriver à des rendements nets, et de suivre le financement de tous nos actifs et nos portefeuilles.

Comment se passe la relation avec l’équipe SONEKA au quotidien ?

Au quotidien, le réel avantage de SONEKA par rapport à d’autres solutions qu’on peut utiliser, c’est le rapport avec l’équipe qui est très direct. C’est agréable d’avoir un service où nos besoins sont pris en compte très rapidement, et où les évolutions ont lieu. Et où on ne passe pas des mois à se poser la même question.

Demandez une démo de SONEKA