L'outil de pilotage qui donne aux Asset Managers une vision consolidée sur leurs actifs immobiliers

Cheng Peng
19
April
2022

Xavier de Saqui de Sannes, Directeur Gestion d’Actifs France chez AEW, partage avec nous comment SONEKA favorise la création de valeur pour son équipe de plus de cent personnes.

Pouvez-vous présenter AEW et expliquer ce que vous faîtes ?

AEW est un des gestionnaires d'actifs mondiaux de taille respectable puisqu'on gère un peu plus de 80 milliards d'actifs immobiliers dans le monde, répartis en trois plates-formes : États-Unis, Europe, et Asie. L’Europe étant la plus grosse implantation avec 38 milliards. Gestionnaire pour comptes de tiers et créateurs de fonds. Donc nous avons des clients institutionnels et privés, puisque nous gérons aussi des SCPI, des OPCI publiques, avec un patrimoine réparti sur toutes les classes d’actifs.

Je dirige l’Asset Management pour la France. Donc les deux équipes : ex institutionnelle et ex périmètre SCPI. Ça représente un peu plus d'une centaine de personnes sur la France. Depuis le 1er février les équipes ont fusionné et apprennent à travailler ensemble avec les mêmes modes opératoires, même si la finalité pas toujours la même. 

Comment SONEKA vous a-t-elle aidé dans l’intégration des deux équipes ? 

Oui parce que SONEKA est vraiment l'outil central de l’Asset Management. C’est l'outil de pilotage.

On avait, avant SONEKA, un outil de cash-flow. 

Si je dois résumer comment fonctionnait un Asset Manager qu'il soit institutionnel ou grand public : il gérait son patrimoine qui est un petit véhicule, avec un grand rétroviseur qui lui donne exactement tout ce qu'on a vu et fait dans le passé, deux trois cadrans extérieurs qui lui donnent la température extérieure. Mais comme il conduit, il voit son rétro. Il ne peut pas piloter, et il ne peut pas se projeter.

Et donc SONEKA réduit le rétroviseur et donne de la visibilité et permet aux assets de se projeter.

Globalement il doit piloter la création de valeur. Au niveau grand public ce sera plutôt piloter la distribution à trois ans, donc il faut quand même qu'il y ait une visibilité devant. Et l’institutionnel, il a besoin de se projeter pour voir quelle est la création de valeur qu'il va faire.

Donc oui SONEKA en tant qu'outil central de l’Asset Management aide à faire converger les méthodes de travail.  

SONEKA vous aide-t-elle à gérer une équipe aussi importante ?

Oui, je ne te dirais pas le contraire.

Ce que je te disais c'est SONEKA est l'outil central. Donc c'est effectivement SONEKA est la source qui nous permettra de créer tous nos reportings. SONEKA nous permet de consolider, nous permet d'avoir un axe client, locataire, enseigne. Et ça on est transverse toutes classes d'actifs sur la France et demain sur l’Europe.

Tout l'aspect développement durable aussi va être intégré à SONEKA. On voit les contraintes qu'on a qui sont de plus en plus forts de la part du régulateur sur un certain nombre de choses qu'on doit faire. Et SONEKA nous permettra d'avoir cette vision consolidée.

Il faut imaginer sur un patrimoine de 1 800 actifs, si on n’avait pas un outil qui nous permet de consolider facilement, c'est des jours, des semaines de boulot pour consolider une donnée.

Alors que là, c’est natif. 

Comment se passe la relation avec l’équipe SONEKA au quotidien ?

Elle est très bonne.

Ce qu'il y a de passionnant et d’intéressant, c'est de partager nos envies, nos lettres au Père Noël, et de les traduire dans des choses très concrètes qu'on peut mettre dans l’application. 

Y a-t-il autre chose que vous aimeriez partager à propos de SONEKA ?

Bah écoute moi je suis ravi qu'on ait ça.

C'est une excellente décision qui était prise à l'époque de mettre en place SONEKA.

Je sens que les Asset Managers se l’approprient de plus en plus, et voient tout l’intérêt. Donc à partir moment où c'est accepté par l’Asset Management, par le collaborateur, les managers intermédiaires et au-dessus ne peuvent qu’applaudir, parce que ça veut dire que ce qui a été mis en place sert à créer de la valeur.

Demandez une démo de SONEKA